Norway
United Kingdom
Spain
Germany
France
China
Japan

L'océan est la solution de demain

Avant 2050, la population mondiale sera probablement de neuf milliards d'êtres humains, un tiers de plus qu'au début du millénaire. Un milliard de personnes étant déjà sous-alimenté, le monde devra donc produire deux fois plus de nourriture en 2050 qu'en 2010 pour couvrir tous les besoins. Le potentiel de croissance se trouve en mer et non sur terre : environ 70 % du globe est couvert d'eau, mais seulement 5% de la production mondiale de nourriture provient de la mer. Dans ces conditions, il n'est pas étonnant que nous considérions que l'avenir passe par les mers.

Le saumon est un aliment sûr

Le saumon est un aliment sûr

De manière générale, le poisson contient les nutriments dont un être humain a besoin dans un régime alimentaire sain et varié. Dans ce contexte, le saumon d'élevage norvégien est considéré comme une nourriture saine et sûre. Ces conclusions émanent de milieux norvégiens et internationaux dans le conseil en diététique et sont basées sur des séries d'analyses annuelles continues. Le saumon représente une source importante de protéines, il contient un ensemble de vitamines très importantes pour la croissance et le développement de l'être humain, des micronutriments tels que le sélénium et l'iode, et a des doses couvrant les besoins en termes d'acides gras polyinsaturés oméga-3 dont l'effet bénéfique sur la résistance accrue contre les maladies cardiovasculaires chez les êtres humains est scientifiquement prouvé. Les acides gras essentiels Oméga-3 DHA et EPA sont également considérés comme importants pour le développement du cerveau chez l'enfant.

Comme tous les types de nourriture, le poisson d'élevage peut également comporter de faibles quantités de substances indésirables après avoir été en relation avec celles-ci. L'alimentation du poisson se compose, entre autres, de matières premières marines. Ces matières premières peuvent comporter de petites quantités de substances étrangères indésirables telles que les dioxines, les PCB et les métaux lourds. On peut parfois trouver de petites quantités résiduelles de ces substances dans le poisson. Les matières premières de l'alimentation des poissons et ces mêmes poissons sont sous constante surveillance et soumis à des programmes de test sur ces substances et la tendance est à la diminution des quantités de substances indésirables d'année en année grâce à des spécifications sur les matières premières plus strictes et des technologies de nettoyage améliorées. Le risque de dommages occasionnés par des produits polluants suite à la consommation de saumon d'élevage est évalué comme étant très réduit.

Le saumon est un aliment sain.

Le saumon est un aliment sain.

Les niveaux de substances indésirables décelés dans les produits à base de saumon sont très bas et très inférieurs aux valeurs limites de consommation quotidienne conseillée à la fois norvégiennes et internationales. Au total, les effets positifs sur la santé lorsque l'on mange du poisson gras dépassent tellement les rares effets négatifs que la direction norvégienne de la santé (Helsedirektoratet) recommande de manger un repas chaud à base de poisson gras 2 à 3 fois par semaine avec une garniture. Minimum 200 g du poisson que l'on conseille de manger par semaine doit être du poisson gras et, dans ce cas, le saumon d'élevage est une bonne alternative.

En plus du programme de surveillance de Mattilsynet (l'administration norvégienne pour la sécurité sanitaire des aliments) par rapport aux substances étrangères dans le poisson NRS réalise des mesures correspondantes sur leur propre poisson.

Nous utilisons des antibiotiques de manière extrêmement rare dans le secteur de l'élevage norvégien et seulement dans les cas où le vétérinaire le trouve absolument nécessaire. En tant qu'éleveur, nous sommes contraints de traiter le poisson lorsqu'il est malade. Le saumon d'élevage tombe rarement malade grâce à de bons vaccins qui contribuent en Norvège à utiliser des antibiotiques au minimum (réduction de 99 % depuis 1987). Seuls des vétérinaires autorisés peuvent diagnostiquer une maladie et prescrire des médicaments au poisson en Norvège. Après une cure d'antibiotiques (ou un autre traitement médicamenteux) le poisson est soumis à une période de quarantaine fixée par les autorités. Il n'est pas possible d'abattre des poissons en quarantaine ou d'obtenir une autorisation d'exportation pour ces derniers.

Les programmes de tests annuels réalisés par Mattilsynet (l'administration norvégienne pour la sécurité sanitaire des aliments) et son laboratoire (NIFES) n'ont jamais trouvé de restes de médicaments supérieurs aux valeurs limites fixées dans le saumon d'élevage norvégien.

Alimentation du poisson sûre

Alimentation du poisson sûre

L'alimentation que le saumon reçoit est adaptée aux besoins qui sont les siens au cours des différentes phases de sa vie. Les matières premières pour l'alimentation des saumons sont achetées en suivant de strictes exigences de spécification en ce qui concerne la valeur nutritionnelle et les substances étrangères indésirables. En tant qu'éleveur, nous connaissons en permanence le contenu de l'alimentation que le poisson a pris et l'origine des matières premières à partir desquelles l'alimentation des saumons est produite. Le contenu des aliments du poisson est régulièrement contrôlé, notamment par les autorités.

Qualité
GlobalGAP
Aquaculture Stewardship Council (ASC)

Le cahier des charges des clients, les normes internationales, nos propres directives et les lois et règlements constituent la base de l'effort des éleveurs pour livrer des produits satisfaisant tous les besoins et les attentes sur nos marchés. Les éleveurs basent leurs systèmes qualité sur la philosophie de l'amélioration continuelle à la fois du produit et du processus de production.

Chez Norway Royal Salmon, nous avons aujourd'hui 2 normes principales sur lesquels nous travaillons : GlobalGAP et ASC


La norme GlobalGAP préserve l'environnement par rapport à la production et aux conditions de travail des employés. Les domaines sur lesquels la norme met l'accent sont la sécurité alimentaire basée sur les principes de l'analyse de risque, la protection de l'environnement et les bonnes procédures de l'aquaculture qui contribuent à minimiser l'impact de la production sur l'environnement, les critères globaux concernant les conditions de travail et la santé, l'environnement et la sécurité des employés. Ceci s'ajoute à la responsabilité sociale existant aux niveaux locaux et nationaux. Enfin, la norme fixe les critères sur la manière d'assurer le bien-être et la santé du poisson doivent être préservés.

Certification GlobalGAP



La norme ASC (Aquaculture Stewardship Counsil) est une norme environnementale pré-négociée avec WWF au cours des 10 dernières années. Elle fixe des exigences strictes sur la manière de produire le poisson et exige la documentation relative aux lois et aux règles, à la diversité animale, au bien-être du poisson, à l'intégrité génétique des populations sauvages, à une alimentation responsable, au contrôle des maladies, à une manière socialement responsable de produire le poisson, à de bonnes relations de voisinage de même qu'à la satisfaction par nos fournisseurs points critiques essentiels dans la norme. Le poisson certifié ASC est un poisson qui est produit d'une manière particulièrement responsable et durable dans le cadre d'exigences très strictes.

ASC Certification